La Gazette des bonnes nouvelles #4

profil_vagabond-f08a0

 

En matière de climat, les accords politiques, si tant est qu’ils soient contraignants, sont bien sûr fondamentaux pour faire évoluer les comportements à l’échelle des Etats et des entreprises. Mais au-delà des actions politiques, ce sont les engagements et initiatives citoyennes qui sont le véritable socle d’une transition sociétale aujourd’hui plus que jamais nécessaire, si l’on veut protéger notre planète et le vivant. Car la transition, c’est dans chaque instant de nos quotidiens, chaque habitude de vie qu’elle doit se mettre en marche, doucement, durablement. Cette idée est au cœur de nombreux mouvements depuis plusieurs années, comme les Colibris ou Alternatiba, collectif grâce auquel le Village Mondial des Alternatives se tiendra à Montreuil, les 5 et 6 décembre.
Pendant la COP21, le groupe Décidons Rouen vous propose de vous faire (re)découvrir des projets qui voient le monde différemment. Qui, chacun à sa manière, font avancer les choses, et œuvrent pour une société plus juste, pour la résilience, pour le bien vivre ensemble.

 

En juin 2010, deux étudiants ingénieurs, Arnaud Crétot et Robin Deloof, entament un voyage d’un an à travers 20 pays, sans prendre l’avion, afin d’enquêter sur « la gestion de l’énergie et ses rapports avec les activités humaines ». Animés par l’amour du voyage et l’envie de découvrir des solutions énergétiques alternatives pensées et conçues dans de différents environnements, ils transmettront leurs connaissances à des classes de primaire tout au long de cette année sur les routes, puis au grand public sous la forme d’un documentaire.

En juin 2016, ce sera le grand départ pour le deuxième équipage de ce beau projet. François Glaizot et Clément Bresciani ont rejoint Les Vagabonds de l’Energie, l’association créée par leurs prédécesseurs. Les deux amis s’engageront dans un tour du monde, toujours sans utiliser l’avion, et avec un défi supplémentaire : privilégier l’auto-stop et… le bateau-stop ! L’objectif de ce choix de mode de déplacement : « rencontrer des personnes, et être sobres en consommation d’énergie ».

Quant à l’objectif du voyage, François et Clément expliquent que la conclusion du documentaire réalisé en 2010-11 se penchait sur « la sociologie de l’énergie, autrement dit l’étude des comportements et des changements d’habitude liés à l’énergie, (…) une des clés de la transition énergétique. Cette ouverture a résonné pour nous comme un appel à prolonger cette réflexion en continuant l’aventure. »  L’évolution de nos modes de consommation, de production, et surtout de notre rapport à l’énergie au quotidien, sont en effet au cœur de la démarche résolument écologique des Vagabonds. La diversité géographique, géomorphologique et sociale des espaces visités apportent chacun de nouvelles solutions et de nouveaux regards sur cette problématique au cœur des enjeux environnementaux et économiques.

Car pour l’énergie comme pour le reste, c’est d’abord par la prise de conscience que démarre la transition. Et il est bien plus facile de se poser les bonnes questions sur ses propres pratiques, lorsque l’on sait ce qui est fait ailleurs : au départ de chaque (r)évolution se trouvent l’échange et le partage des connaissances. Arnaud, Robin, François et Clément font partie de celles et ceux qui œuvrent pour la co-construction et la co-élaboration internationale d’un futur plus juste et plus sobre. Alors vivement juin 2016, et  bon voyage !

 

Plus d’informations sur

Le site des Vagabonds de l’Energie

Les blogs des projets 2011 et 2016

et dans cette interview de François Glaizot et Clément Bresciani !

-

-

enercoop

-

Et pour faire votre premier pas dans la transition énergétique et opter pour un fournisseur d’électricité transparente, responsable,  et 100% renouvelable, rendez-vous sur le site d’Enercoop

ou celui de sa jeune coopérative Enercoop Normandie !

Vous pourriez aussi aimer...