Préservons le Poumon de Rouen : zéro artificialisation

  • Préservons le Poumon de Rouen : zéro artificialisation

Tribune du Rouen Mag octobre 2019

Préservons le Poumon de Rouen.

De nouvelles simulations françaises anticipent un réchauffement climatique encore plus important que les versions établies précédemment avec une augmentation possible de la température moyenne globale de 6 à 7 °C en 2100.

Or sur la Métropole, au sein du nouveau Plan Local d’Urbanisme intercommunal, ce sont plus de 1 000 ha de terres agricoles et naturelles qui sont menacées d’urbanisation avec tout ce qu’il en coûtera : accroissement de notre dépendance alimentaire, difficultés à capter l’eau potable (et augmentation des factures), atteinte irréversible à la biodiversité et à la qualité de notre air, et enfin la création de nouveaux les îlots de chaleur. Avec une mention spéciale pour le projet de Contournement Est, autoroute payante et écocide.

Sur Rouen, ce sont 2,5 hectares de forêts qui pourraient être sacrifiés pour ouvrir les Hauts de Rouen. Or, les services de l’Etat proposent aujourd’hui une alternative viable permettant d’ouvrir la Ville au quartier, sans toucher à ces hectares dont la destruction doit être empêchée.

Partout où nous le pouvons, nous devons protéger nos espaces naturels. Notre objectif commun : zéro artificialisation.

 

Vous pourriez aussi aimer...

%d blogueurs aiment cette page :